La préfecture lance une campagne de sensibilisation au risque d'intoxication par le monoxyde de carbone.

 

Le monoxyde de carbone reste la première cause de mortalité par gaz toxique en France. Tous les ans, avec le début de l’automne et la reprise de la période de chauffage, les intoxications au monoxyde de carbone figurent parmi les risques graves de l’hiver et sont responsables d’une trentaine de décès par an.

Les intoxications particulièrement en période de grand froid sont souvent liées à :

  • un défaut de fonctionnement d°un appareil à combustion (chaudière, cuisinière...);
  • un manque d’aération et/ou de ventilation;
  • l’obstruction des grilles d'aération et des conduits de fumée ;
  • l’usage prolongé d’appareils de chauffage d’appoint ;
  • l’utilisation à l’intérieur des locaux de groupes électrogènes.

Pour éviter ces risques, des gestes simples de prévention peuvent être adoptés et mis en pratique tout au long de l'hiver.

Plaquette descriptive des risques